Le Baba en quelques mots

La naissance du baba

L’histoire du Baba a commencé en Afrique du Sud. Lors de notre année d’échange au Cap en 2015, le “food market” était notre rendez-vous du samedi, un lieu convivial et gourmand où blancs et noirs, d’habitude séparés en ville, se réunissent autour de grandes tablées et de bons petits plats concoctés sur place par des cuisiniers. On y a passé tellement de temps qu’il a fini par nous inspirer.

En novembre 2015, nous vivons les attentats de Paris à distance et nous ressentons, de loin, la montée de l’intolérance dans l’Hexagone. A cette même période, l’arrivée massive de migrants en Europe exacerbe les tensions.

Nous rentrons à Paris en 2016, avec une conviction : si le “food market” fonctionne dans une société aussi divisée que l’Afrique du Sud, le concept peut être adapté en France. Les migrants apportent avec eux leur culture, leur histoire, et parfois aussi… leurs trésors culinaires.

En Septembre 2016, nous créons une association pour porter le projet et l’aventure commence :

Nous nous familiarisons avec le monde de l’économie sociale et solidaire auprès d’organismes qui accompagnent les entrepreneurs sociaux ;

Nous découvrons le secteur de la restauration, identifions les formations, appréhendons les règles d’hygiène et de sécurité, le matériel nécessaire ;

Nous partons à la rencontre des migrants pour dénicher de futurs talents, grâce à l’aide d’associations qui travaillent à l’accueil et à l’accompagnement vers l’emploi des réfugiés.

 

Le Baba est né.